La Beauté

Charles Baudelaire - Les Fleurs du mal







Plan de la fiche La Beauté de Charles Baudelaire :
Introduction
Texte du poème
Annonce des axes
Commentaire littéraire
Conclusion


Introduction

Présentation de l'auteur : Baudelaire, de l'œuvre et du poème La Beauté.
Le poème La Beauté est extrait du recueil Les Fleurs du mal.


Texte du poème


Télécharger La Beauté - de baudelaire en version audio (clic droit - "enregistrer sous...")
Lu par Janico - source : litteratureaudio.com

La Beauté


Je suis belle, ô mortels ! comme un rêve de pierre,
Et mon sein, où chacun s'est meurtri tour à tour,
Est fait pour inspirer au poète un amour
Eternel et muet ainsi que la matière.

Je trône dans l'azur comme un sphinx incompris ;
J'unis un cœur de neige à la blancheur des cygnes ;
Je hais le mouvement qui déplace les lignes,
Et jamais je ne pleure et jamais je ne ris.

Les poètes, devant mes grandes attitudes,
Que j'ai l'air d'emprunter aux plus fiers monuments,
Consumeront leurs jours en d'austères études ;

Car j'ai, pour fasciner ces dociles amants,
De purs miroirs qui font toutes choses plus belles :
Mes yeux, mes larges yeux aux clartés éternelles !

        Charles Baudelaire, Les Fleurs du mal


Charles Baudelaire
Charles Baudelaire


Annonce des axes

I. Une allégorie de la beauté
1. Une personnification
2. Apparaît fière et méprisante

II. Un pouvoir de fascination
1. Par son immobilité
2. Impassible

III. Un idéal à atteindre
1. Pour le poète
2. Qui passe par la souffrance
3. Une transformation qui permet d’atteindre l’éternité



Commentaire littéraire

I. Une allégorie de la beauté

1. Une personnification

Emploi du pronom personnel "je".

2. Apparaît fière et méprisante

- Champ lexical du mépris.
- Elle apparaît telle une déesse.


II. Un pouvoir de fascination

1. Par son immobilité

- Comparaison.
- Subjectivité.

2. Impassible

- Chiasme.
- Verbe "je hais".
- Inspiratrice.


III. Un idéal à atteindre

1. Pour le poète

- "poète" (x 2).
- Soumis à leur inspiratrice ("dociles amants").
- Rechercher la beauté absolue.

2. Qui passe par la souffrance

- "meurtri".
- métaphore du feu.

3. Une transformation qui permet d’atteindre l’éternité

Thème du miroir.




Conclusion




Si vous avez aimé cette analyse de La beauté de Charles Baudelaire, vous aimerez aussi les analyses des poèmes suivants :





Retourner à la page sur l'oral du bac de français 2016 !
Merci à Lucie pour cette analyse sur La Beauté de Charles Baudelaire