L'Ingénu

Voltaire

Chapitre huitième





Plan de la fiche sur le chapitre 8 de L'Ingénu de Voltaire :
Introduction
Annonce des axes
Commentaire littéraire
Conclusion


Introduction

    Le récit du conte philosophique de Voltaire, L'Ingénu, se déroule sous le règne Louis XIV, époque antérieure à l'époque de Voltaire.
    L'Ingénu est le nom donné au héros, c'est une qualité morale qui le caractérise (comme Candide) : c'est sa candeur, son ingénuité. La candeur du héros permet à Voltaire de faire une critique du monde civilisé.

    Dans cet extrait de L'Ingénu, texte où se trouve évoqué la révocation de l’Edit de Nantes et ses dramatiques conséquences, Voltaire rempli son conte d’authentiques précisions historiques par le biais de l’Ingénu et pratique une sévère critique des pouvoirs religieux.


Lecture du texte



Annonce des axes

I. Un huron dans Saumur : le conte dans la réalité
1. Le regard du naïf
2. Une réalité historique
3. Une réalité sociologique

II. L’absolutisme
1. Constat d’une faute politique
2. Critique du système
3. La position de Voltaire au 18ème

III. Critique de la religion
1. La satire anticléricale
2. Mélange temporel et spirituel
3. Mise en perspective politique



Commentaire littéraire

I. Un huron dans Saumur : le conte dans la réalité

1. Le regard du naïf

Son action marque une vivacité d’esprit et en donne autant au récit (il débarque, s’étonne et s’interroge).
Action philosophique : il n’a pas de préjugés + désir de comprendre.
Il dénonce l’absurdité de l’injustice.

2. Une réalité historique

Les lieux : Saumur = bastion du protestantisme.
Personnage de Lulli.
Les faits : révocation de l’Edit de Nantes.
Les chiffres : les familles de Saumur.

3. Une réalité sociologique

Les protestants sont nombreux, instruits et industrieux.
Les persécutions de Saumur.


II. L’absolutisme

1. Constat d’une faute politique

Larmes de l’Ingénu : compassion.
Arguments des protestants amplifiés par les larmes :
            Affectifs : moins de sujets pour aimer le roi.
            Economiques : moins de main d’œuvre.

2. Critique du système

Tout le pouvoir est concentré dans les seules mains du roi trop vulnérable par rapport à ses conseillers.
Les jésuites ont trop de pouvoir.

3. La position de Voltaire au 18ème

Admiration de Louis 14 (grand, gloire) malgré son ignorance.
Il attaque les grands dévots qui l’ont déçus (Frédéric 2).
Critique la confusion entre pouvoir politique et religieux.


III. Critique de la religion

1. La satire anticléricale

Attaque du pape (la dispense + trop de pouvoir sur un pays qui lui est étranger).

2. Mélange temporel et spirituel

Le roi dépend trop du pape qui s’occupe trop du pouvoir politique et matériel.

3. Mise en perspective politique

L’affaire Calas : Voltaire réhabilite un protestant huguenot.
Le pasteur Rochette : protestant condamné à mort et défendu par Voltaire.
L’affaire Sirven : famille protestante poursuivie et recueillie par Voltaire.
Le chevalier de la Barre : défendu par Voltaire.





Conclusion

   Face à la gravité du sujet, Voltaire abandonne le conte pour procéder à une critique adroite parce qu’implicite et indirecte de l’absolutisme (politique et religieux).
   Le dialogue permet un échange positif qui fait progresser le Huron : il dit la vérité tout en amusant.

Retourner à la page sur l'oral du bac de français 2017 !
Retourner à la page sur L'Ingénu - Voltaire !
Merci à celui ou celle qui m'a envoyé cette analyse sur le Chapitre 8 de L'Ingénu de Voltaire