LE MARIAGE DE FIGARO

Beaumarchais

Acte V, scène 3





Introduction

Présenter l'auteur, Beaumarchais, et l'œuvre : Résumé du Mariage de Figaro
Situation du passage : l'acte V réserve une ultime épreuve à Figaro, qui vient de triompher dans son procès : persuadé d'être trompé, il guette Suzanne qui a donné rendez-vous au Comte. C'est l'occasion pour lui d'exprimer toute son amertume dans un monologue demeuré célèbre.


Lecture analytique

I- Le monologue :

 1- Définition

Convention purement artificielle; origine grecque (la parabase);
Les discours sont satiriques, l'intérêt dramaturgique échappe à Figaro, il est naturel ;
Il y a des quiproquos => le spectateur sait ce que l'acteur ne sait pas.

 2- Les procédés dramaturgiques

  a) Les didascalies

"Il s'assied sur un banc" => manque d'énergie
Quand il est debout : il s'énerve, il est vif.

  b) Le théâtre dans le théâtre

"O femmes ! femmes ! femmes ! créatures..." mise en abîme => dialogue.
"Chiens de chrétiens" => il s'adresse à plusieurs personnes.

  c) Les procédés oratoires (discours)

Ponctuation expressive "! ... ;" [...] => blancs, trou :
=> beaucoup d'ellipses => valeur d'incertitude, confusion
[ ! ] => impuissance.

  d) La rapidité narratrice

Rôle des temps verbaux :
Passé composé: lien entre passé et présent (il est encore là)
=> beaucoup de présent de narration ; "Sitôt, à l'instant, eh voilà"
=> connecteurs temporels => rapidité.


II- L'autobiographie : le roman de Figaro

  1 - Le roman d'amour

=> amour déçu, il croit que Suzanne l'a trahit.

  2 - Le roman de sa vie

Il suit un ordre chronologique linéaire :
enfant volé, études:... métier....=> mode typique d'un Picaro.
Echec permanent; tragédie : il lutte contre son destin
pas de relation: les grands écrasent les petits
Force de Figaro : son caractère (son humour)
=> il ne pleure jamais sur lui.


III- La satire de la société :

1- Diatribes

  a) La satire sociale

La critique de l'injustice sociale => elle repose sur un seul critère : le hasard de la naissance (les nobles et les roturiers).
Le mérite personnel n'est pas pris en compte => Figaro veut la reconnaissance de son travail.

  b) La satire politique

Figaro vise le pouvoir royal ; il faut rendre public le langage (dénoncer, juger).

2- Les procédés polémiques

  Formules lapidaires : les relever.


Conclusion

  • Un morceau de bravoure : Certaines phrases de ce long monologue brillant sont devenues proverbiales (ex : dans un passage autre que celui étudié : "sans la liberté de blâmer il n'est point d'éloge flatteur" qui est aujourd'hui la devise d'un quotidien comme Le Figaro).
  • Un personnage émouvant : Jusque là, Figaro s'imposait comme beau parleur et homme d'intrigues plein d'imagination ; ici, il nous touche par son désarroi et sa combativité : il devient attachant.
  • Un personnage hors du commun : Figaro n'est plus seulement serviteur ; il acquiert ici une dimension humaine qui rompt avec la tradition classique du valet de comédie : son épaisseur psychologique et son existence mouvementée en font à la fois un personnage complexe, romanesque, un homme des Lumières et un porte-parole de Beaumarchais.





Retourner à la page sur Le Mariage de Figaro !
Retourner à la page sur l'oral du bac de français !


Merci à Geoffrey qui m'a envoyé cette fiche...