Méthode pour l'oral

Ou comment réaliser l'étude d'un texte à l'oral du bac de français



Considérations générales :

Je prends en compte les objectifs de l'épreuve
• l'épreuve orale est une démonstration de ma capacité à analyser un texte littéraire
• mon interprétation du texte est personnelle ; elle se fonde sur des exemples précis
• je n'oublie pas de prendre en compte la question posée par l'examinateur.
• je peux procéder de 2 façons différentes :
           soit en faisant une explication linéaire
           soit plus synthétiquement, en faisant une lecture méthodique (à privilégier).

Se rappeler de :
   - Commenter le style ET le sens.
   - Varier les remarques (vocabulaire, figures de style, grammaire et syntaxe, type de texte, au besoin: rythmes et sonorités, versification, tonalités, etc...)
   - Éviter la paraphrase.
   - Proposer une étude organisée.
   - Répondre précisément aux questions posées
Utilisez un vocabulaire recherché. Faîtes attention à votre niveau de langue (par exemple, ne pas dire "c'est pas" mais "ce n'est pas"). Il s'agit d'une épreuve littéraire, où il faut donc savoir montrer que l'on sait utiliser correctement la langue française ! Mais à l'inverse, évitez de vouloir faire trop savant et d'employer des mots dont vous ne maîtrisez pas totalement le sens. L'examinateur est en droit de vous demander les définitions des mots que vous utilisez.
Si vous manquez d'aisance à l'oral, une bonne méthode d'entraînement est de vous entraîner seul chez vous à voix haute, comme vous le feriez devant un examinateur.



Concrètement, lors de la présentation du texte :

J'applique le schéma d'une intervention orale réussie et efficace :

1. une introduction longue :

• qui présente et situe le sujet ( éclairage sur l'époque, l'œuvre, l'auteur...)
• qui indique le genre et la structure du texte
• qui relève les thèmes essentiels, présente les personnages…
• qui annonce la problématique soulevée (sous forme de question)
• qui annonce le plan et le mode de présentation du texte

2. la lecture du texte :

• elle doit être expressive et donner un aperçu de mon interprétation
• je fais attention à ne pas lire trop rapidement : je respire !
• je fais attention aux liaisons qui n'existent pas
La lecture de l'extrait doit être claire, tenir compte de la tonalité du texte (sans pour autant virer à la représentation théâtrale). Il ne faut pas débiter rapidement le texte en donnant l'impression de se débarrasser d'une corvée, mais au contraire montrer que le texte ne vous laisse pas indifférent et essayer de montrer également par la lecture que vous en avez compris les subtilités. Pensez à parler assez fort, de manière audible, à ne pas utiliser un ton monotone et à bien respecter la ponctuation. Dans le cas d'un poème, respectez le rythme des vers. Attention aux e muets, aux diérèses, aux enjambements.

Rappelons ici au sujet des e muets que toute syllabe contenant un e muet compte pour un pied si le e se trouve devant une consonne ou un h aspiré. Il faut alors prononcer distinctement le e.
La diérèse se rapporte à deux voyelles que l'on prononce de manière à en faire deux syllabes au lieu d'une. Par exemple, violon peut être prononcé vio-lon (2 pieds) ou vi-o-lon (3 pieds, c'est une diérèse).
L'enjambement se rapporte à deux vers consécutifs qui doivent être lus sans discontinuité, comme s'il s'agissait d'un seul vers. Par exemple :
           Petit-Poucet rêveur, j'égrenais dans ma course
           Des rimes. Mon auberge était à la Grande-Ourse.
                          Ma bohème, Rimbaud





3. le développement : une explication linéaire ou méthodique (avec des parties)

je repère :
               • qui parle dans le texte?, qui voit la scène?
               • les temps des verbes
               • la structure logique du texte (mots de liaisons, de coordinations)
               • les champs lexicaux et sémantiques
               • les figures de style employées
j'explique l'effet produit par les éléments repérés dans l'analyse du texte
je propose des idées argumentées
           et je cite tout le texte
4. une conclusion :

• je fais le bilan des idées soulevées
• je propose une réponse personnelle à la question posée en 1.
• j'ouvre ma réponse sur un problème plus vaste

source : http://www.lettres.net


La vidéo suivante vous propose le point de vue d'un professeur de français :

 
BAC 2010 Oral de français conseils par lewebpedagogique


Voir aussi :
                   Déroulement de l'épreuve d'oral du bac de français
                   Rédiger une fiche de révision pour l'oral du bac de français
                   Matériel à apporter au bac de français

                   Conseils pour l'écrit du bac de français


Retourner à la page l'oral du bac de français !
Retourner à la page l'écrit du bac de français !