Arlequin poli par l'amour

Marivaux




Introduction

Titre : Arlequin poli par l'amour

Genre : Comédie en un acte

Date : Représentée en 1720 par des Comédiens italiens

Auteur : Marivaux de son vrai nom Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux. Il est né le 4 février 1688 à Paris et meurt d'une pleurésie le 12 février 1763. Il fait partie des philosophes des Lumières, ce qui consiste à s'appuyer sur les découvertes scientifiques pour développer l'esprit critique et lutter contre toutes formes de préjugés. Il publie son premier texte en 1712, « Le Père prudent et équitable ». Il entre à l'Académie Française en 1742.



Intrigue

Résumé :
Arlequin poli par l'amour met en scène une fée qui s'est éprise d'Arlequin. Il est si beau que la nature s'est retrouvée épuisée lorsqu'il a fallut lui donner une âme. La fée cherche à lui donner de l'esprit et, en définitive, fait le travail d'une autre.

Action :
La fée, amoureuse d'Arlequin l'a fait transporter sur son île. Elle épie son réveil. Arlequin baille, et se rendort. Peu après, il se réveille et dit qu'il a faim. La fée lui demande s'il n'est pas surpris de se retrouver dans un palais auprès d'elle. Mais Arlequin s'en moque ; la fée lui chante une chanson tendre mais il ne ressent en l'écoutant qu'un grand appétit. Lorsqu'on danse pour l'amuser, il s'endort. Mais la balourdise d'Arlequin qui ne s'aperçoit pas de ses bontés ne rebute pas la fée.

La Bergère Silvia est aimé d'un berger qu'elle n'aime pas. Lorsqu'Arlequin et Silvia se rencontrent ils sont charmés l'un par l'autre. Arlequin ramasse le mouchoir que Silvia laisse tomber en partant et le couvre de baiser.
Lorsqu'Arlequin demande à la fée ce que l'on ressent quand on aime quelqu'un, il saute de joie car c'est exactement ce qu'il éprouve pour la bergère. De son côté Silvia demande au berger si une jeune fille peux se déclarer à celui qu'elle aime. Il lui répond qu'elle peut le laisser le deviner. Silvia dit à Arlequin de ne pas croire ses refus s'il la courtise.
La fée jalouse tente de faire déclarer à Silvia qu'elle n'aime pas Arlequin. Cette dernière voyant Arlequin pleurer finit par avouer qu'on lui fait dire des mensonges. Trivelin vient alors en aide aux deux amants en dérobant sa baguette à la fée. Les amants se marient alors devant elle sans qu'elle puisse s'y opposer.


Personnages

La fée : Elle habite sur une île et est éprise d'Arlequin.

Trivelin : C'est le domestique de la fée. Il permet le mariage d'Arlequin avec Silvia.

Arlequin : C'est un jeune homme magnifique. Il est enlevé par la fée mais est amoureux de Silvia.

Silvia : C'est une jeune bergère, elle est l'amante d'Arlequin.

Un Berger : il est amoureux de Silvia.


Particularité de l'œuvre

Arlequin poli par l'amour est pièce de théâtre en prose qui met en scène des joutes amoureuses. Nous retrouvons également ce thème dans un roman de Marivaux : « la double inconstance ». Nous retrouvons également l'utilisation du Marivaudage qui décrit un certain type de dialogue amoureux (dont les comédies de Marivaux offrent le modèle). Il renvoie à une certaine façon de vivre l'échange, sur le mode de la galanterie et du badinage.


Retourner à la page sur l'oral du bac de français 2017 !
Merci à Justine pour cette fiche sur Arlequin poli par l'amour, de Marivaux