Les formes poétiques modernes




Le poème en vers libres

Dans ce type de poème, on ne retrouve plus une forme particulière ou un nombre de syllabes par vers défini. Le vers est défini par le retour à la ligne. Cependant, les jeux de sonorités et de rythme sont essentiels.



Le poème en prose

Le poème en prose apparaît au XIXème siècle, notamment grâce à Aloysius Bertrand, auteur méconnu qui n'a pu publier de son vivant, qui écrit le premier poème en prose. Mais Rimbaud, plus connu, renouvelle le genre.
Le poème en prose ne présente pas de retour à la ligne permettant d'identifier des vers. Il ne présente donc pas de rimes.
Il se distingue d'un texte normal par sa dimension poétique : rythme des mots, sonorités, utilisation de figures de style...


Les ponts

Des ciels gris de cristal. Un bizarre dessin de ponts, ceux-ci droits, ceux-là bombés, d'autres descendant ou obliquant en angles sur les premiers, et ces figures se renouvelant dans les autres circuits éclairés du canal, mais tous tellement longs et légers que les rives, chargées de dômes, s'abaissent et s'amoindrissent. Quelques-uns de ces ponts sont encore chargés de masures. D'autres soutiennent des mâts, des signaux, de frêles parapets. Des accords mineurs se croisent et filent, des cordes montent des berges. On distingue une veste rouge, peut-être d'autres costumes et des instruments de musique. Sont-ce des airs populaires, des bouts de concerts seigneuriaux, des restants d'hymnes publics ? L'eau est grise et bleue, large comme un bras de mer. - Un rayon blanc, tombant du haut du ciel, anéantit cette comédie.

Arthur Rimbaud

Commentaire de Les ponts



A voir aussi :
          - Les formes poétiques fixes
          - La rime et l'harmonie
          - Lire un poème à voix haute

          - Plusieurs quizz pour tester vos connaissances sur la poésie





Retourner à la page sur l'oral du bac de français !
Retourner à la page sur l'écrit du bac de français !