La vie antérieure

Charles Baudelaire - Les Fleurs du mal





Plan de la fiche La vie antérieure de Charles Baudelaire :
Introduction
Texte du poème
Annonce des axes
Commentaire littéraire
Conclusion


Introduction

      L'artiste est sans cesse accablé par la vie qui le retient dans la banalité alors que son esprit aspire à l'idéal. Baudelaire évoque cette lutte en 1857 dans un recueil de poème Les Fleurs du mal. Le poète, être d'exception, est habité par une vision insaisissable qu'il essaie de cerner dans la vie antérieure.


Texte du poème


Télécharger La vie antérieure en version audio (clic droit - "enregistrer sous...") - Lu par Janico - source : litteratureaudio.com



La vie antérieure


J'ai longtemps habité sous de vastes portiques
Que les soleils marins teignaient de mille feux,
Et que leurs grands piliers, droits et majestueux,
Rendaient pareils, le soir, aux grottes basaltiques.

Les houles, en roulant les images des cieux,
Mêlaient d'une façon solennelle et mystique
Les tout-puissants accords de leur riche musique
Aux couleurs du couchant reflété par mes yeux.

C'est là que j'ai vécu dans les voluptés calmes,
Au milieu de l'azur, des vagues, des splendeurs
Et des esclaves nus, tout imprégnés d'odeurs,

Qui me rafraîchissaient le front avec des palmes,
Et dont l'unique soin était d'approfondir
Le secret douloureux qui me faisait languir.

    Charles Baudelaire, Les fleurs du mal


Charles Baudelaire
Charles Baudelaire


Annonce des axes

I. Un paysage idéal
1. Comme dans un rêve
2. Une description paradisiaque

II. Un paysage qui met en évidence un art de vivre
1. Par son contenu
2. Le Spleen
3. L'Idéal



Commentaire littéraire

I. Un paysage idéal

1. Comme dans un rêve

- Souvenir lointain (passé composé, imparfait).
- Implication de l'auteur : "je".
- Titre.

2. Une description paradisiaque

- Champ lexical d'un idéal de vie.
- Aucun indice spatio-temporel.


II. Un paysage qui met en évidence un art de vivre

1. Par son contenu

- Synesthésie (les 5 sens correspondent).
- Les 4 éléments (eau, air, terre, feu).
- Exotisme (paysage lointain, Grèce).

2. Le Spleen

- Champ lexical de la souffrance.
- Thème des 2 tercets.

3. L'Idéal

Le paradis de surface : un idéal à atteindre.




Conclusion

    Dans La Vie antérieure, Baudelaire cherche à atteindre ce monde idéal dont il porte en lui la vision. C'est l'âge d'or du monde non encore abimé, une sorte de paradis terrestre. C'est aussi un monde hors de portée dont chaque homme a la nostalgie. L'artiste essaie de combler le vide entre lui et ce monde par la création.



Si vous avez aimé cette analyse de La vie antérieure de Charles Baudelaire, vous aimerez aussi les analyses des poèmes suivants :




Retourner à la page sur l'oral du bac de français 2017 !
Merci à Lucie pour cette analyse sur La vie antérieure de Charles Baudelaire