L'invitation au voyage

Charles Baudelaire

Les Fleurs du mal



Introduction :

L'Invitation au voyage est extrait de Spleen et Idéal, première partie des Fleurs du mal, de Baudelaire.
Poème inspiré par Marie Daubrun : l'amour est ici spirituel et non sensuel.
Il ne s'agit pas d'un voyage mais d'une promesse de voyage épanouissant le rêve.
Composition originale : 3 strophes séparées par un refrain, heptasyllabes et pentasyllabes : le poème présente une forte musicalité.


Lecture du texte



Télécharger L'invitation au voyage - Charles Baudelaire en version mp3 (clic droit - "enregistrer sous...")
Lu par Janico - source : litteratureaudio.com

L'invitation au voyage

  1.      Mon enfant, ma sœur,
  2.      Songe à la douceur
  3. D'aller là-bas vivre ensemble !
  4.      Aimer à loisir,
  5.      Aimer et mourir
  6. Au pays qui te ressemble !
  7.      Les soleils mouillés
  8.      De ces ciels brouillés
  9. Pour mon esprit ont les charmes
  10.      Si mystérieux
  11.      De tes traîtres yeux,
  12. Brillant à travers leurs larmes.

  13. Là, tout n'est qu'ordre et beauté,
  14. Luxe, calme et volupté.

  15.      Des meubles luisants,
  16.      Polis par les ans,
  17. Décoreraient notre chambre ;
  18.      Les plus rares fleurs
  19.      Mêlant leurs odeurs
  20. Aux vagues senteurs de l'ambre,
  21.      Les riches plafonds,
  22.      Les miroirs profonds,
  23. La splendeur orientale,
  24.      Tout y parlerait
  25.      A l'âme en secret
  26. Sa douce langue natale.

  27. Là, tout n'est qu'ordre et beauté,
  28. Luxe, calme et volupté.

  29.      Vois sur ces canaux
  30.      Dormir ces vaisseaux
  31. Dont l'humeur est vagabonde ;
  32.      C'est pour assouvir
  33.      Ton moindre désir
  34. Qu'ils viennent du bout du monde.
  35.      - Les soleils couchants
  36.      Revêtent les champs,
  37. Les canaux, la ville entière,
  38.      D'hyacinthe et d'or ;
  39.      Le monde s'endort
  40. Dans une chaude lumière.

  41. Là, tout n'est qu'ordre et beauté,
  42. Luxe, calme et volupté.

      Charles BAUDELAIRE, Les Fleurs du mal,
      Section "Spleen et idéal", LIII

Annexe : étude préliminaire

1ère strophe : Invitation au voyage
                      Comparaison entre la femme et le paysage
2ème strophe : Description de la chambre
3ème strophe : Paysage de ville

Chaque distique (composé de 2 vers) comporte 5 syllabes, c'est un pentamètre ou pentasyllabe. Il y a aussi une heptasyllabe (7).
Vers 23 : " orientale " à Diérèse (prononcer une syllabe en 2 temps).
L'emplacement des diérèses (V10, V23, V38) prouve la régularité des rythmes. Les mots illustrent l'exotisme, illustrant le pays.
Les heptasyllabes embrassent des distiques de pentasyllabe. Les heptasyllabe sont des rimes féminines (e muet).

ETUDE DE LA 1ère STROPHE :

- V1-2 : riche, " s ", " eu " et " r ". Masculine. Autres sons : " on " et " a " ce qui renforce la rime.
- V 3-6 : riche, " s ", " en ", " b " et " l ". Féminine
- V 4-5 : suffisante, " i " et " r ". Masculine
- V 7-8 : riche, " ou ", " ill " et " é ". Masculine
- V 9-12 : riche, " a ", " r " et " m ". Féminine
- V 10-11 : suffisante, " i " et " eu ". Masculine
- V 13-14 : suffisante, " t " et " é ". Masculine

ETUDE DE LA 2ème STROPHE :

- V 15-16 : suffisante, " z " et " en ". Masculine
- V 17-20 : riche, " en ", " b " et " r ". Féminine
- V 18-19 : suffisante, " eu " et " r ". Masculine
- V 21-22 : suffisante, " f " et " on ". Masculine
- V 23-26 : riche, " t ", " a " et " l ". Féminine
- V 24-25 : suffisante, " r " et " es "

ETUDE DE LA 3ème STROPHE :

- V 29-30 : pauvre, " au ". Masculin
- V 31-34 : suffisante, " on " et " d ". Féminine
- V 32-33 : suffisante, " i " et " r ". Masculine
- V 35-36 : suffisante, " ch " et " an ". Masculine
- V 37-40 : riche, " i ", " é " et " r ". Féminine
- V 38-39 : riche, " d ", " o " et " r "

REPETITIONS DE SON :

- 1ère strophe : " on ", " en ", " a ", " aimer ", " i ", " eu ", " é ", " s ", " m ", " l ", " t " et " r ".
- 2ème strophe : " d ", " m ", " eu ", " an ", " l " et " r "
- 3ème strophe : " é ", " au ", " d ", " l ", " a ", " s ", " canaux " et " monde ".

ENJAMBEMENTS :

- V 15-16-17
- V 2-3
- V 7-8-9

Tous les vers de L'invitation au voyage s'enchaînent sans qu'il n'y ait de rejet et de contre-rejet ce qui renforce l'harmonie. Elle est aussi accentuée par des vers courts sans césure (coupure).




Etude :

I- Des tableaux :

  - Un triptyque (tableau en 3 parties)
           femme paysage : 1ère strophe
           Un intérieur : 2ème strophe
           La ville : 3ème strophe


II- Un lieu magique :

  - Imaginaire, souhait de voyage
  - Le lieu est idéal parce qu'imaginaire.
  - Correspondance entre la femme aimée et le paysage qui permet une évasion
  - Lointain, chargé d'exotisme
  - Parfait : concilie les contraires (calme-voluptés; charme-traitres yeux...)


III- Un balancement jusqu'à l'idéal :

  - L'impression de paix et de tendresse est suggérée par les sonorités douces en "on" et les allitérations en "m".
  - Bonheur des sens (lumière, paysage; sensation de chaleur (v.39, 40); voluptés)
  - Plénitude : 3ème strophe : présent de l'indicatif ---> bonheur atteint
                    recherche d'un état parfait: v.25,26: harmonie parfaite entre homme et âme
  - Une dilatation du temps et de l'espace : on ne sent pas le temps (v.4: "aimer à loisir").


Conclusion

    Pour Baudelaire, imaginer le voyage suffit puisqu'il s'agira d'un voyage idéal. Pour imaginer ce voyage, la présence de la femme est nécessaire. Le poète considère ici une femme très proche de son coeur et de son esprit. Baudelaire est toujours à la recherche d'un art de vivre dans lequel les sens sont importants et l'esthétique aussi.




Retourner à la page sur le bac de français !