Candide

Voltaire

Une œuvre représentative de l’esprit des Lumières ?





Le XVIIIème siècle a eu la passion des idées, il y a un message, des thèses qui s’expriment.


I. Portée critique du texte

Dans Candide ou l'optimiste, de Voltaire, on retrouve l’esprit critique du siècle des Lumières.
Critique de l’optimiste métaphysique de Leibniz, débat des idées de bonheur, malheur, providence, critique avec une accumulation des faits qui lui apporte un démenti.
Le mal vient des hommes, ils sont cruels, intolérants… Le mal est dans la nature (séisme, maladie), le mal est dans les institutions, surtout religieuses. Critique de la religion, satire des prêtres : le libertinage de frère Giroflée, le jésuite, l’abbé Périgourdin.
Voltaire dénonce la complicité entre le pouvoir politique et l’Eglise.
Critique de toutes les formes d’injustices et d’arbitraire, de la violence, de l’esclavage, de la violence à l’égard des femmes, du libertinage, de l’immoralité.
Critique de la classe aristocratique, critique des médecins.

Cela reflète l’esprit des Lumières.


II. Les procédés qu’emprunte la critique, le choix du conte philosophique

Parodie du roman, le roman d’aventure des voyages extraordinaires. Fin heureuse, des résurrections, des retrouvailles incroyables. Voltaire parodie le merveilleux (El Dorado), parodie du roman sentimental, Cunégonde est devenue laide.
Voltaire utilise l’ironie (dire le contraire de ce que l’on veut faire comprendre).
Fausse logique des discours de Pangloss.


III. Candide, une œuvre constructive

Enseignement en matière de religion. Le vieillard du monde de l’Eldorado : pas d’église entre l’homme et dieu. Il y a aussi le derviche qui dit que personne ne possède la vérité dans le domaine de religieux.
Dans le domaine politique, on a un monarque éclairé qui favorise les sciences et les arts, il est donc un adepte du progrès. Il est très proche de ses sujets.
Voltaire condamne toutes formes d’arbitraire.
Le travail est une forme de libération pour l’homme. Voltaire veut nous montrer qu’il faut savoir prendre en main son destin, sa vie. C’est le vieux Turc qui est le modèle de cette philosophie.




Conclusion

   Les contes de Voltaire sont particulièrement représentatifs de l’esprit du XVIIIème siècle et ils véhiculent toutes les idées fondamentales des Lumières.
Retourner à la page sur l'oral du bac de français 2022 !
Retourner à la page sur Candide - Voltaire !